L’hypersensibilité est une caractéristique physiologique portée par environ 15 à 20% de la population. La notion d’hypersensibilité est mal connue et jugée plutôt négativement, surtout en Europe par rapport à l’Amérique du Nord où des auteurs ont publié diverses ressources à ce sujet. Il n’est donc pas surprenant que les hypersensibles se sentent anormaux, et qu’ils soient jugés parfois durement par les personnes moins sensibles.

Vous reconnaissez vous dans les faits suivants?

  • Hypersensibilité au bruit : m’empêche de se concentrer et de penser
  • Je ne supporte pas la sensation de faim
  • J’ai du mal à rester trop longtemps dans des endroits trop bondés
  • Hypersensibilité aux aliments : allergies ou aversions
  • Très sensible à la luminosité
  • Indignation face à l’injustice
  • Je recherche un sens à tout
  • Sentiment régulier d’être fou et seul
  • Volonté d’être original et non pas comme tout le monde
  • Fort désir d’apporter quelque chose au monde
  • Besoin permanent d’apprendre de nouvelles choses
  • Réagit par réflexe à tout type de stimuli, sursaute très facilement
  • Je vois tout, sens tout, entends tout, ce qui peut être parfois très difficile à gérer
  • Je suis dépassé par une quantité d’informations trop importante, mots, idées et perceptions
  • Je suis sensible aux ambiances. Je peux donc être perturbé et touché par tout conflit, tensions et problèmes psychologiques de personnes qui m’entoure, même si je ne suis pas responsable ou concerné
  • Très empathique : j’ai la capacité de me mettre à la place des autres et de ressentir leur douleur. Je suis submergée par les émotions et ressentis des autres, et par les miennes (même si je le cache et tente de le nier à moi-même)
  • Intensité émotionnelle : je pleure facilement
  • La tristesse, la joie et la colère peuvent prendre de grosses proportions. Je peux aller du rire aux larmes en une minute
  • Besoin d’amour

Si la majorité des énoncés ci-dessus vous parle, si vous êtes dans ces cas-là, il est probable que vous soyez un hypersensible.

J’ai longtemps cru que j’étais inférieure aux autres de par mes capacités physiques amoindries. Une journée de shopping me vide de mon énergie, et il m’est arrivé de pleurer quand on me proposait de sortir le soir car je n’en étais simplement pas capable. Je me détestais pour cette réserve d’énergie si faible. Pour les autres, il s’agissait d’une journée tranquille, et moi c’était un vrai parcours du combattant.

Et puis cette manie de pleurer pour un rien, de tout prendre à cœur, c’est n’importe quoi ! On nous prend pour des bipolaires lunatiques, alors que c’est loin d’être le cas…

Être ultra sensible est un trait hérité (merci papa merci maman). Les personnes hypersensibles ont un système nerveux plus sensible et réagissent plus intensément aux stimulations internes et externes que la moyenne des gens. Nous sommes nés de cette façon. Le problème est que, étant donné le fait qu’il y a seulement 1 à 2 personnes sur 10 qui sont hypersensibles, nous pouvons souvent nous sentir très seules et incomprises, et penser qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez nous.

fille hypersensible

Les hypersensibles peuvent paraître repliés sur eux-même, c’est une défense pour diminuer le flot d’informations qu’ils reçoivent de leur environnement

La vérité, c’est que l’hypersensibilité est un don.

Cela peut surprendre au premier abord, mais c’est la réalité. La différence entre nous et les moins sensibles est que notre seuil d’activation est plus bas. Cela prendre moins de temps à un hypersensible d’être en hyperstimulation parce que son cerveau absorbe beaucoup plus d’informations en un temps très court.

Alors oui, on parait tout le temps fatigué, mais c’est parce que l’on absorbe énormément d’informations. Juste en entrant dans une pièce, en un coup d’œil on a tout analysé : l’ambiance de la pièce et la personnalité des gens qui s’y trouvent, l’âge du parquet etc… C’est involontaire et physiologique, nos neurones ne filtrent pas l’information et le cerveau est constamment en hyperactivité. Il n’y a pas de filtres. Tous les Mammifères ont leur quota d’hypersensibles. Ce sont eux qui ont le rôle d’éclaireur de par leurs sens aiguisés. Bon par contre pour le combat leur utilité est plus faible car leur force physique est moindre, surtout pour la résistance dans le temps… La nature est bien faite et la sélection a optimisé le ratio d’hypersensibles. Si tout le monde l’était, l’espèce s’éteindrait. Parce que les hypersensibles sont très sensibles à la peur !

hypersensibilite Elaine N. Aron

Cet ouvrage d’Elaine N. Aron explique en détail ce qu’est l’hypersensibilité et comment en faire un atout
Cliquez sur le lien suivant pour en savoir plus : Ces gens qui ont peur d’avoir peur : Mieux comprendre l’hypersensibilité

C’est un don d’être ainsi. Il est nécessaire d’arrêter de penser que l’on a un problème, parce que nos qualités sont d’or :

  • Enorme capacité à ressentir de la compassion pour les autres, ce qui fait que les gens veulent nous parler et nous font confiance
  • Intuition très développée, analyse et réflexion très rapides, ce qui fait que nous nous faisons rarement berner
  • Création et imagination gigantesques, nous sommes incapables de nous ennuyer. La vie est pour nous un cocktail infini de possiblités.
  • Les hypersensibles sont de « bonnes personnes ». En étant profondément empathiques, elles ne peuvent pas blesser quelqu’un volontairement. En fait ils veulent souvent aider les autres, les faibles, et combattre l’injustice
  • Nous voulons toujours apprendre, et nous sommes toujours en train de se poser des questions, ce qui nous fait grandir continuellement.

Les hypersensibles sont souvent artistes, écrivains, créateurs, innovateurs, et visionnaires en tout genre. Leur sensibilité et leur imagination combinées leur permet de changer le monde.

Accepter ses limites, prendre soin de soi sont les première étapes pour valoriser ce don.

Dites, maintenant que vous savez que vous avez ce don, comment allez-vous l’exploiter?

 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour vous procurer le livre